Passer au contenu principal

R-32

Le réfrigérant de nouvelle génération

Présentation du R-32

Le nom chimique du réfrigérant R-32 est le difluorométhane. Ce réfrigérant est utilisé depuis de nombreuses années comme composant dans le mélange réfrigérant R-410 (50 % de R-32 et 50 % de R-125). Daikin et d'autres acteurs du secteur reconnaissent aujourd’hui qu’il y a plusieurs avantages à utiliser le R-32 dans sa forme pure plutôt qu'avec le R-410 ou d’autres types de mélanges. Il est considéré comme le plus équilibré des réfrigérants de nouvelle génération pour les systèmes de climatisations, de refroidissement et de pompes à chaleur dans les secteurs résidentiels et commerciaux.

R-22 R-410A R-32
Composition

R-22 pur (non mélangé)

Mélange composé de 50 % de R-32 + 50 % de R-125

R-32 pur (non mélangé)

PRP (potentiel de réchauffement planétaire)

1 810

2 087,5

675

PDO (potentiel de destruction de l’ozone)

0,05

0

0

Par rapport au réfrigérant R-410A, le R-32 a un potentiel de réchauffement planétaire égal à un tiers du PRP du R-410A (675 du R-32 contre 2 088), tout en permettant un volume de réfrigérant beaucoup plus faible ou une efficacité énergétique plus élevée. Le R-32 étant un réfrigérant mono-composant, son recyclage et sa réutilisation sont en outre facilités, ce qui constitue un atout écologique supplémentaire. En outre, le R-32 est facile à manipuler pour les installateurs et les techniciens de maintenance car il peut être chargé à la fois en phase liquide et en phase gazeuse et les pressions de travail sont similaires à celles du R-410A. Il n'y a pas non plus lieu de s'inquiéter des problèmes de séparation ou de fluidité car le R-32 n'est pas un réfrigérant de mélange.

Avantages écologiques du R-32

L'une des caractéristiques plus importantes des réfrigérants est leur capacité de transfert thermique. Le R-32 présente une capacité thermique d’environ 1,5 fois celle du R-410A, ce qui signifie que son volume de charge peut être jusqu’à 30% inférieur, selon la conception du modèle. Cette caractéristique en plus du PRP inférieur du R-32 a pour conséquence une forte réduction de l’impact potentiel sur le réchauffement planétaire.

L’impact potentiel sur le réchauffement planétaire (PRP x volume de charge) peut être jusqu’à 75% inférieur par rapport au R-410A. Le R-32 peut améliorer l’efficacité énergétique de 5 - 10 % selon les modèles.

Caractéristiques clés

Le R-32 est un réfrigérant de nouvelle génération qui répond de façon équilibrée à toute une série de considérations environnementales.

  • Le R-32 n'appauvrit pas la couche d'ozone, contrairement au R-22

  • Le R-32 a un PRP de 675, environ un tiers de celui du R-410A

  • Avec le R-32, l’efficacité énergétique de l’équipement peut être supérieure comparée à celle obtenue avec le R-410A ou bien elle peut être maintenue au même niveau mais avec un modèle de taille plus compacte

  • Plus facile à récupérer, recycler et réutiliser, plus aucun souci de modification de composition en cas de fuites au niveau de l’équipement

Utilisation au niveau mondial

Le R-32 est actuellement utilisé dans environ 15 millions d'unités de climatisation ( selon les estimations de mai 2016) dans plus de 40 pays dans le monde, notamment au Japon, en Inde, en Australie, en Thaïlande et dans plusieurs autres pays d'Asie, du Moyen-Orient et d'Europe. Dans le CCG, plus de 10 000 unités ont été vendues à Oman et aux Émirats Arabes Unis, en juin 2016.

En savoir plus

En avance sur la législation en la matière

2030 | 2025 | 2020 | 2015 | 2014 | 2012 | 2004

En tant que leader du marché, Daikin vise à développer des systèmes susceptibles d’améliorer les niveaux de confort intérieur tout en ayant un faible impact sur l'environnement, avec pour facteurs clés l'efficacité énergétique et le choix du réfrigérant. Dans cet esprit, Daikin a lancé fin 2012 au japon les premières unités de climatisation au monde utilisant le réfrigérant R-32. Là, plusieurs millions d'unités ont été installées depuis.

Entre-temps, des modèles R-32 ont également été introduits dans d'autres pays tels que l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Inde, la Thaïlande, le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et l'Indonésie et, en premier lieu, en Europe, en 2013. Dans le CCG, les premières unités split pour hautes températures ambiantes ont été lancées en mai 2015.

En 1987, la communauté internationale a par conséquent signé le Protocole de Montréal visant à l'élimination progressive d'ici l'an 2030 de tous les matériaux provoquant un appauvrissement de la couche d'ozone. En conséquence, le secteur de la climatisation a commencé à abandonner les réfrigérants à hydrochlorofluorocarbone (HCFC), qui appauvrissent la couche d'ozone, tels que le R-22, au profit des HFC.

Cependant, les HFC conventionnellement utilisés en remplacement des HCFC ont un potentiel de réchauffement planétaire (PRP) élevé et ont donc un impact négatif sur le changement climatique. C'est pourquoi, ces dernières années, des initiatives juridiques ont été prises dans certaines régions pour limiter l'utilisation de ces substances. Ces actions ont été suivies d'un accord signé en 2015 par la communauté internationale pour entamer des discussions visant à inclure le contrôle des HFC induisant le changement climatique dans le cadre du protocole de Montréal. C'est pourquoi, aujourd'hui, le marché de la climatisation évolue à nouveau, désormais vers des réfrigérants à plus faible PRP.

2030

Interdiction d'utiliser des substances appauvrissant la couche d'ozone sur les nouveaux équipements de climatisation au Moyen-Orient. Une quantité limitée sera autorisée jusqu'en 2040 pour l'entretien des équipements de climatisation et réfrigération existants

2025

La consommation des HCFC doit être réduite de 67,5 % par rapport aux niveaux de 2009 - 2010 dans tous les pays du CCG

2020

La consommation des HCFC doit être réduite de 35 % par rapport aux niveaux moyens de 2009 - 2010 dans tous les pays du CCG

2015

Interdiction de vente d’équipements de climatisation fonctionnant au R-22 en Arabie Saoudite

2014

Interdiction de vente d’équipements de climatisation fonctionnant au R-22 pour les projets de nouveaux bâtiments à Doubaï

2012

Interdiction de vente d’équipements de climatisation fonctionnant au R-22 pour les projets de nouveaux bâtiments à Abou Dhabi

2004

Interdiction de vente de équipements de climatisation à R-22 en Europe

Besoin d'aide?

Rechercher plus d'infos

Besoin d'aide?

Rechercher plus d'infos

Besoin d'aide?